Mal de dos ? Consultez un ostéopathe

Mal de dos ? Consultez un ostéopathe

L’ostéopathie est très efficace contre le mal de dos ou « le mal du siècle ». La preuve, selon un sondage Ifop effectué en 2016, sur 63 % des français qui ont consulté un ostéopathe pour cette raison, 90 % ont été satisfaits des soins prodigués.
Cependant, malgré l’efficacité de cette technique, elle doit quand même être pratiquée avec prudence. Voici toutes les informations que vous devez absolument savoir avant de consulter un ostéopathe pour un mal de dos.

Les maux de dos et leurs origines

Il existe trois types de mal de dos :
– La cervicalgie : c’est le cas si vous ressentez de la douleur au niveau de la nuque et du cou.
– La dorsalgie : la douleur est localisée entre la nuque et la taille
– La lombalgie : si vous avez mal au niveau de vos vertèbres lombaires ou en bas du dos.
90 % des maux de dos s’agissent d’une lombalgie. C’est la cause la plus fréquente d’incapacité dans le monde entier, selon une étude publiée par le journal « British Medical » en 2014.
Les origines du mal du siècle sont multiples : une hernie discale, une atteinte fonctionnelle, l’arthrose, la scoliose, la dégénérescence, … A cause d’une inflammation ou d’une lésion provoquée par l’un de ces troubles, les disques intervertébraux, les nerfs, les muscles, les articulations ou les ligaments souffrent.
Ce qui produit un mal de dos. Dans la grande majorité des cas, la douleur est provoquée par un trouble fonctionnel, et non une lésion, comme la hernie discale. L’ostéopathie est le traitement adéquat pour soulager ce type de mal de dos.

Mal de dos : le déroulement d’une séance d’ostéopathie

Si le mal de dos est ponctuel, il est conseillé de consulter un ostéopathe en urgence. L’intervention de ce professionnel ne nécessite pas une ordonnance venant d’un médecin. Cependant, si la douleur est chronique, le mieux est d’aller d’abord chez un médecin pour se faire diagnostiquer. Un médecin peut, en effet, être un ostéopathe. Ce qui n’est pas forcément le cas d’un ostéopathe. Si vous vous faites consulter par un ostéopathe non médecin, il risque de ne pas détecter une maladie grave.
En ce qui concerne la séance, l’ostéopathe commencera par un questionnaire afin de répertorier vos troubles, et aussi pour faire un bilan de vos antécédents (une maladie, un choc, une fracture ou une opération). Il vous demandera également si vous avez éventuellement subi un traumatisme qui serait passé inaperçu.
Ensuite, il va palper votre corps pour détecter une douleur, un déplacement, une rigidité, de la chaleur, etc., pour repérer les troubles fonctionnels. Il effectuera après des tractions et des poussées pour corriger le défaut. Toutes ces manipulations se feront doucement, lentement et sans violence. Un ostéopathe a également un rôle de conseils. Ainsi, il va sûrement vous indiquer, à la fin de la séance, les activités physiques, les exercices respiratoires et les bonnes postures pour maintenir votre dos en bonne santé.

Bien choisir son ostéopathe pour son mal de dos

Un geste mal réalisé peut causer des problèmes encore plus graves. D’où l’importance de consulter un bon ostéopathe pour soulager le mal du siècle. Cependant, avec les quelques 26.000 ostéopathes en France, il n’est pas facile de choisir ce praticien.
Avant de faire votre choix, renseignez-vous sur la formation que l’ostéopathe a suivi pour en devenir un. Celle-ci doit être agréée par le Ministère de la santé. En plus de cela, vous devez absolument voir le nombre d’heures de cette formation. Le minimum légal est, selon l’OMS, 1252 heures pour les ostéopathes non médecins et 436 heures pour les praticiens médecins.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench