Le sucre : pas toujours bon pour la santé

Le sucre : pas toujours bon pour la santé

Le sucre est devenu trop présent dans notre alimentation quotidienne. On trouve le sucre naturellement dans de nombreux aliments, dont les fruits. Le corps a le taux de sucre qu’il lui faut grâce à ces aliments. Mais, depuis plusieurs décennies, l’industrie alimentaire a fait entrer le sucre de manière fulgurante dans l’alimentation quotidienne comme dans les boissons, les pâtisseries, les viennoiseries, les friandises, etc. Le corps n’étant pas adapté à ce taux élevé de sucre, son métabolisme se voit perturbé. Le sucre augmente la production d’insuline et nourrit les tissus et les cellules graisseux. La situation se dégrade de plus en plus, car le sucre serait plus addictif que la cocaïne.

Le sucre est nécessaire à faible dose

Le corps a besoin de calorie et d’énergie au quotidien. Le sucre semble être une source d’énergie inestimable. Mais, il faut déjà faire la différence entre les sucres lents et les sucres rapides.
Les sucres lents comme dans les amandes ne sont pas immédiatement disponibles. Le corps a besoin de dépenser de l’énergie pour aller puiser celle contenue dans les graines d’amandes puisque le sucre est emprisonné dans un amas de fibres.
Les sucres raffinés sont des sucres rapides immédiatement disponibles. Ils sont nécessaires pour booster l’énergie rapidement en cas d’effort comme lors d’une compétition sportive. Cependant, le corps n’a pas besoin d’une énergie instantanée au quotidien. Puisque l’organisme n’a pas besoin d’un trop-plein d’énergie, il va emmagasiner le sucre en excès dans le corps sous forme de gras et de toxines. Il s’accumule dans le sang et détériore les vaisseaux et les nerfs. Pire encore, ces afflux de sucre vont perturber de nombreux fonctionnements dans le corps jusqu’à engendrer des maladies.

Quelles sont les maladies liées au sucre ?

Le sucre est très addictif et plus vous en consommez, plus vous en recherchez. Le sucre va créer un conflit dans le métabolisme, parce qu’il active à la fois la leptine ou l’hormone de la satiété et la ghréline ou l’hormone de la faim. Le métabolisme est alors perturbé vous poussant à manger davantage d’un côté et à freiner le métabolisme de l’autre côté. Vous n’arrivez plus à éliminer les calories accumulées et elles se transforment en graisses. D’où la prise de poids excessive. Pour vous libérer de votre addiction au sucre, rendez-vous sur ataraksy, le blog de bien-être. Il propose des conseils pour réussir votre projet de sevrage.
Puis, le sucre augmente le risque d’accident vasculaire parce qu’il altère les vaisseaux sanguins et le cœur. Il accroît le taux de triglycérides dans le sang.
Le sucre génère aussi des maladies du foie puisque les graisses accumulées encombrent le foie et engendrent un trouble appelé stéatose hépatique. Cette maladie peut dégénérer en cirrhose si elle n’est pas prise en charge rapidement et que le régime du patient n’est pas réadapté afin de réduire ou de banaliser le sucre.
Le sucre peut également entraîner une inflammation du pancréas, l’organe qui produit l’insuline. On a pu remarquer chez les gros consommateurs de sucre une importante résistante à l’insuline. Les dégâts vont de la pancréatite au diabète. En effet, lorsque l’organisme résiste à l’insuline, vous devenez plus prédisposé au diabète.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench