Qu’est-ce que l’hypothyroïdie ?

Qu’est-ce que l’hypothyroïdie ?

L’hypothyroïdie désigne une diminution, voire un arrêt total de la production d’hormones par la thyroïde. Cette maladie touche principalement les femmes et engendre divers problèmes au niveau de l’organisme tout entier.

Quelles sont les causes de l’hypothyroïdie ?

Comme le montre ce site, les causes de l’hypothyroïdie sont variées. Elle peut être causée par des traitements comme l’iode radioactif, par une exérèse chirurgicale, une chirurgie de la thyroïde ou une radiothérapie du cou. L’hypothyroïdie peut également être entrainée par la consommation de certains médicaments riche en iode comme l’Amiodarone ou la Cordarone. Après une grossesse, une femme peut aussi facilement être victime d’une thyroïdite subaiguë. En outre, il y a ce qu’on appelle l’hypothyroïdie congénitale qui survient durant la grossesse. Dans ce cas, il est essentiel de traiter la maladie avant la naissance de l’enfant, sinon l’hypothyroïdie congénitale pourrait engendrer un retard du développement de la croissance et psychomoteur de l’enfant.

Quels sont les symptômes de l’hypothyroïdie ?

Les symptômes de l’hypothyroïdie sont en général liés à une réduction de tous les fonctionnements de l’organisme. Il se peut par exemple que le visage de la victime grossisse et que les traits s’épaississent tout en rendant les paupières lourdes. L’hypothyroïdie rend aussi les cheveux cassants, la peau sèche et les ongles striés. La voix de la victime peut devenir rauque, son audition peut diminuer et sa psychomotricité ralentir. On constate aussi un manque d’énergie, de la fatigue, un syndrome dépressif, des crampes fréquentes, des douleurs dans les articulations et des troubles de règles.

Comment déceler l’hypothyroïdie ?

Pour déceler l’hypothyroïdie, il faut réaliser de multiples examens tels que le bilan sanguin. Il faut aussi analyser le dosage de la TSH qui s’élève brusquement en cas d’hypothyroïdie. Le dosage des hormones thyroïdiennes, la T4 et la T3, quant à lui, chute en présence de cette maladie hormonale. Un bilan biologique standard peut aussi s’avérer nécessaire en cas de doute, car il se peut que l’examen montre des troubles de la coagulation, une anémie, une hypercholestérolémie ou des troubles ioniques. En parallèle, vous pouvez faire des examens morphologiques, notamment une échographie permettant de voir les dimensions de la thyroïde. Notons que l’absence de traitement peut rendre la maladie d’hypothyroïdie très grave. En effet, la victime peut être touchée par des problèmes cardiovasculaires ou un coma myxœdémateux, surtout si la personne est déjà âgée.

Quels sont les traitements de l’hypothyroïdie ?

Pour traiter la maladie, les médecins recommandent souvent une prise d’hormones thyroïdiennes, habituellement sous forme de thyroxine. Le traitement se fait souvent de manière progressive afin d’éviter l’apparition de troubles cardiaques, surtout lorsque l’hypothyroïdie est déjà ancienne et profonde. Pour une personne âgée, une hospitalisation peut s’avérer nécessaire au début du traitement. À noter que le traitement contre l’hypothyroïdie se prend généralement à vie. Pour mieux vivre avec la maladie, il faut adopter une bonne hygiène de vie accompagnée d’un suivi médical régulier. Il faut notamment respecter les examens à effectuer, prendre le traitement sérieusement, suivre les conseils des médecins, manger de façon équilibrée et effectuer des activités physiques douces comme la nage et la marche.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench