Carence en fer : comment y remédier avec la spiruline ?

Carence en fer : comment y remédier avec la spiruline ?

De par sa composition, la spiruline figure parmi les compléments alimentaires recommandés pour lutter contre la carence en fer ou l’anémie. En parcourant cet article, découvrez ce qu’est la spiruline et comment l’intégrer dans son alimentation.

Qu’est-ce que la spiruline ?

La spiruline est une micro-algue se développant dans les eaux alcalines et chaudes. Les origines connues de la spiruline sont le Tchad et le Mexique, où les températures sont élevées. Cependant, de nombreuses cultures sont actuellement effectuées pour produire de la spiruline bio. Grâce à sa composition nutritionnelle riche en fer et en protéines, cette micro-algue est considérée un super aliment et convient à une consommation périodique pour garantir l’apport en minéraux de l’organisme. La spiruline peut, par exemple, fournir l’apport en protéines nécessaires aux personnes véganes. Sachant que la teneur en fer de la spiruline est d’environ 20 mg dans 100 g, et que le besoin en fer journalier est de 7 à 18 mg, elle offre également un apport en fer suffisant, même pour ceux qui souffrent de carence en fer. Parcourez ce site pour connaître les bienfaits de la spiruline. Les informations qui y sont données sont basées sur des études scientifiques et des essais réalisés à partir des plantes.

Comment reconnaître un état de carence en fer ?

La carence en fer ou anémie est généralement le résultat d’un faible apport en fer, d’une mauvaise assimilation du minéral par l’organisme, etc. Il s’agit d’une baisse du taux d’hémoglobine dans le sang, une protéine qui assure le transport de l’oxygène du sang vers les différents organes, et dont la production est assurée par le fer. Un manque d’oxygène dans le sang peut ensuite être à l’origine d’un état de fatigue, d’une pâleur, de vertiges, d’essoufflement, etc. Si consommer de la spiruline peut fournir l’apport nécessaire en fer, il est toujours recommandé de se référer à l’avis d’un professionnel de santé avant d’entamer une cure. En effet, un apport excessif en minéraux peut également être à l’origine d’autres problèmes, notamment une maladie cardiovasculaire.

Quelles sont les différentes formes de spiruline ?

Utilisée comme complément alimentaire, la spiruline est disponible sous différentes formes galéniques, à savoir :

• La poudre de spiruline

Il s’agit de la forme la plus basique et la plus courante. Le principe consiste à sécher les micro-algues et à les réduire en poudre par la suite. Sachant qu’elle n’est additionnée à aucun autre produit, le goût et l’odeur de l’algue sont fortement présents sous cette forme. Nombreux sont donc ceux qui n’apprécient pas de consommer la poudre de spiruline.

• La spiruline en paillette

Cette forme se rapproche de la spiruline en poudre, c’est-à-dire que la micro-algue est séchée avant d’être broyée. Elle se différencie toutefois de la poudre par son mode de production artisanale, ce qui donne une granulométrie plus grosse. Comme la première forme, la spiruline en paillette renferme tous les nutriments, mais également l’odeur d’algue. Il est cependant à noter que la qualité nutritionnelle du produit dépend de son temps de séchage. Plus celui-ci est court, plus la spiruline conservera ses nutriments.

• La spiruline en comprimé ou en gélule

Le comprimé et la gélule de spiruline sont identiques aux autres médicaments vendus en pharmacie. Cela signifie que dans le cas d’une gélule, la poudre de spiruline séchée est renfermée dans une capsule, pouvant être soit d’origine animale, soit d’origine végétale. Si vous êtes végétarien ou végétalien, il faut donc se renseigner préalablement. Au même titre que les médicaments, il est nécessaire de respecter une posologie pour cette forme de produit.

Quelle que soit la forme choisie, les propriétés de la spiruline sont identiques. Toutefois, la teneur en nutriments peut varier en fonction de la qualité du produit. Le dosage recommandé est également différent en fonction du fait qu’il s’agisse d’une poudre à consommer brute ou de la spiruline en comprimé.

Comment intégrer la spiruline dans l’alimentation ?

La spiruline peut être consommée quotidiennement à condition de respecter la posologie recommandée. Par exemple, une cuillère à café par jour de spiruline en poudre ou en paillette est suffisante pour combler les besoins en fer de l’organisme. En cas de carence, de grossesse, etc., un apport plus conséquent peut cependant être conseillé. Pour la consommer, il suffit de la mélanger à une boisson, à un plat ou à un pot de yaourt. Cela permet notamment de masquer le goût et l’odeur de l’algue. De leur côté, les comprimés et les gélules de spiruline doivent contenir une indication précise. Comme la plupart des produits alimentaires, il est possible de se tourner vers la spiruline bio ou non. En début de cure, il est toutefois recommandé de consommer cette micro-algue de façon progressive.

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *