À quoi sert une assurance santé ?

À quoi sert une assurance santé ?

Une assurance santé est un dispositif permettant à une personne de bénéficier d’une couverture en cas de problèmes sanitaires ou d’accidents. Avant de souscrire une assurance santé, il est toujours conseillé de bien examiner le contrat, car certains peuvent ne pas correspondre à vos besoins.

L’objectif d’une assurance santé

L’objectif d’une assurance santé est de construire un accord entre l’assuré et la compagnie d’assurance qui devra par la suite accomplir toutes les prestations mentionnées dans le contrat. L’assuré doit prendre connaissance de tous les services qui lui sont proposés, mais il doit aussi prendre en compte les obligations qui lui sont demandées pour son engagement. En signant un contrat d’assurance santé avec une compagnie, un assuré doit notamment payer une cotisation régulière, selon le contrat, en contrepartie d’une prise en charge de la mutuelle. Toutes les clauses doivent être mentionnées dans le contrat d’assurance santé. Donc, il est impératif de bien lire ce document avant de le signer. En souscrivant une assurance santé, une personne pourra bénéficier d’un remboursement, total ou partiel, de ses frais de santé et d’hospitalisation.

Qui peut jouir d’une assurance santé ?

Si à l’origine l’assurance santé était exclusivement réservée aux salariés et à leurs familles, actuellement elle permet de couvrir tout le monde sans exception. Néanmoins, tout le monde ne peut pas souscrire une même assurance santé, puisque le régime d’affiliation est déterminé par le code professionnel. Ainsi, la valeur des cotisations et les dispositifs de protection dépendent de ce régime. On peut distinguer 3 principaux régimes d’affiliation et plusieurs autres régimes spéciaux. Il y a notamment le régime de base qui est le plus important puisqu’il couvre environ 75% des dépenses de santé. Puis, il y a le régime des indépendants qui permet d’assurer les professionnels tels que les commerçants, les artisans, les industriels et les professions libérales. Il y a ensuite le régime agricole qui permet de couvrir les exploitants agricoles. Enfin, les régimes spéciaux permettent de couvrir certaines sociétés comme les marins, la SNCF, les mines, la RATP, etc.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench