La méditation et les troubles psychologiques

La méditation et les troubles psychologiques

La composante essentielle de la santé d’un individu est sa santé mentale qui est définie comme une aptitude de l’esprit à fonctionner normalement en réagissant immédiatement aux différentes situations qui se présentent. Ainsi, les troubles psychologiques souvent appelés maladies mentales indiquent la perturbation de l’état du bien-être par des affections psychiatriques d’origines différentes. L’individu atteint par ces troubles chroniques ou permanents est devenu incapable de s’adapter aux situations difficiles et douloureuses entraînant des souffrances et des troubles de comportement.

Les différents types de troubles psychologiques

En cas de troubles psychologiques, le patient refuse le fait qu’il a besoin d’aide. Et cela rend difficile son traitement. Il faut dans ce cas le conscientiser et le convaincre pour qu’il accepte d’être aidé. Sachant que les maladies mentales sont d’origines différentes (situations stressantes, perte d’un être cher, etc.), leurs traitements ne devraient pas aussi être les mêmes. Ainsi, les troubles psychologiques les plus fréquents sont :
– le trouble de la personnalité (ou personnalité Borderline) caractérisé par une grande instabilité des relations interpersonnelles et émotionnelles, une mauvaise appréciation du soi.
la schizophrénie
les troubles bipolaires : les patients qui en souffrent sont à la fois maniaques et dépressifs.
– les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) qui se caractérisent par des idées et des comportements incontrôlables.
– l’autisme caractérisé par l’asociabilité.

La méditation : une aide efficace aux patients

Des études ont montré que 30 minutes de méditation quotidienne peuvent aider les patients souffrant de troubles psychologiques à soulager leurs symptômes. Une respiration profonde et lente tout en fermant les yeux pendant ce temps permettrait d’atténuer certaines formes de troubles psychologiques. Ce sont surtout le stress, l’anxiété, l’insomnie et les dépressions non sévères. En fait, la technique de méditation la plus adaptée et efficace pour ces troubles psychologiques est la méditation en pleine conscience appelée en anglais « mindfullness ». C’est une technique de méditation provenant du bouddhisme. Cette pratique peut être effectuée en groupe pour un traitement psychothérapeutique pendant lequel chaque patient peut évacuer ses frustrations, ses angoisses et ses peines. Elle leur permet donc de retrouver la paix intérieure, la connexion réelle avec son soi, de connaitre son corps et de s’ouvrir aux autres. Une méditation individuelle est aussi possible, mais seulement lorsque le patient sait se contrôler et connait les techniques de base.

Les bienfaits et la limite de la méditation sur les troubles psychologiques

Puisque la méditation est efficace dans la gestion du stress, des pensées et des émotions négatives, elle peut aussi être pratiquée par toute personne souffrant d’anxiété généralisée et de stress. Donc, même si vous ne souffrez pas de maladie mentale, vous pouvez faire de la méditation pour faire face au stress au bureau. Vous pouvez apprendre comment faire sur cette page.
La méditation permet aux patients d’avoir une ouverture d’esprit, une envie de découvrir la vie et les autres avec une tonicité mentale naturelle et une vivacité d’esprit. Pour obtenir de bons résultats, cette technique demande beaucoup de patience, jusqu’à 6 mois minimum. La méditation permet aussi de prévenir les rechutes dépressives. Attention, la méditation n’est pas adaptée aux personnes qui souffrent de problèmes de dépression majeure. En effet, pour profiter des bienfaits de la méditation, le patient doit méditer régulièrement. Il doit donc être discipliné et respectueux de la pratique et du sens de la méditation. Si le patient est dépressif, il ne fait que ressasser les idées noires. La méditation a donc peu de chances de fonctionner.

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench