Qu’est-ce que la parodontite ?

Qu’est-ce que la parodontite ?

La parodontite est une maladie qui touche des milliers de personnes dans le monde. Elle se soigne dans sa première évolution auprès des dentistes et au fur et à mesure par un parodontiste. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur cette maladie.

Définition de la parodontite

La parodontite est une maladie infectieuse du parodonte (qui est le tissu de soutien des dents). Elle se manifeste par la détérioration du parodonte due à des bactéries accumulées sur les dents et la gencive. La parodontite existe en 2 formes différentes : la parodontite chronique et la parodontite agressive. La parodontite chronique est la forme la plus fréquente et elle évolue souvent de façon modérée. La parodontite agressive est moins répandue, car elle ne touche que 20% des patients. Elle évolue plus rapidement et touche plutôt les personnes jeunes de moins de 30 ans qui ont une grosse baisse d’immunité ou qui présentent un environnement favorables aux bactéries.

Les symptômes de la parodontite

Le premier signe de la parodontite est la gingivite. C’est le saignement de la gencive causée par une inflammation. Si ce symptôme n’est pas traité, il en apparaît d’autres. La gencive commence à descendre le long de la dent, puis on constate un espace entre les dents. Ces derniers deviennent mous et se déplacent. Au cours de cette dégradation, le patient a mauvaise haleine et ressent un goût désagréable constant dans la bouche. Enfin, cela peut conduire au déchaussement, pire à la perte des dents.

Les causes de la parodontite

La parodontite est causée par plusieurs facteurs.
Elle peut être due à la fragilité de la flore bactérienne de la bouche. Certaines bactéries pathogènes remplacent en effet les bactéries naturellement présentes dans la bouche et détruisent petit à petit le parodonte.
La parodontite peut également être due par la défaillance du système immunitaire. En effet, lorsque le corps est atteint d’une maladie auto-immune ou pathologique (diabète), la parodontite peut apparaître.
Le tabac est un grand facteur de la parodontite, mais il y a aussi les facteurs héréditaires.
La carence aiguë en calcium peut aussi entraîner une parodontite.

Les traitements de la parodontite

La prévention est la meilleure manière d’éviter la parodontite. Ainsi, il faut adopter les bons gestes au quotidien. Il faut notamment brosser les dents avec des brosses à poils souples en adoptant des mouvements circulaires qui les astiqueront efficacement. Mais vous pouvez aussi utiliser des brosses interdentaires pour supprimer les bactéries. Il est également utile de faire un bain de bouche régulier et d’utiliser des dentifrices adaptés.
Si vous êtes déjà atteint de la parodontite, il est essentiel de réaliser les traitements suivants dès le premier symptôme. Les dentistes proposent souvent un détartrage et un surfaçage périodique, environ deux fois dans l’année. Le détartrage consiste à détruire les foyers de bactéries dans la bouche. Le surfaçage est une opération fait sous anesthésie locale qui permet de détruire les tartres sous-gingivaux. Si ces traitements sont infructueux, le parodontiste prend la relève. Il effectuera une chirurgie pour recréer un tissu de soutien des dents, ouvrir la gencive pour la nettoyer et rajouter de l’os en cas de perte de dents. C’est une opération faite sous anesthésie locale. Une visite de 3 à 4 fois dans l’année auprès du parodontiste est nécessaire pour voir l’évolution du traitement.

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *