Carence en fer : quels sont les symptômes ?

Carence en fer : quels sont les symptômes ?

Avez-vous une fatigue chronique, une baisse de moral, voire un manque d’énergie ? Il est possible que vous aviez un manque de fer. Retrouvez dans les prochains paragraphes les principales causes, les symptômes et le traitement de cette carence en fer ainsi que ses conséquences sur l’organisme.

En quoi consiste un manque de fer ?

Le fer est un minéral indispensable pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme. Il est donc important pour transporter l’oxygène à partir de l’hémoglobine. Cela permet de produire des globules rouges qui sont essentiels au corps humain. Chez l’homme, il faut un apport quotidien entre les 10 et 15 mg. Il en faut plus pour les femmes. Le médecin leur recommande au moins 18 mg chaque jour, et 27 mg pour les femmes enceintes. Cela dit, il existe différentes causes d’une anémie en fer. Cela peut être une alimentation pauvre en protéines animales ou végétales, un ulcère d’estomac, voire de saignements fréquents tels que les règles.

Les conséquences d’une carence en fer

Avoir un manque de fer peut devenir problématique sur le long terme. Ceux qui souffrent d’une baisse de fer dans l’organisme ont une grande fatigue ainsi qu’une augmentation des infections. En effet, les défenses immunitaires ne sont plus très efficaces puis il y a une baisse d’énergie. Chez les femmes enceintes, la carence en fer peut provoquer une naissance prématurée ou des problèmes de poids. Pour les personnes âgées, un taux faible en fer peut exposer l’individu à un véritable risque cardiaque. Ceci étant, il faut rester à l’écoute de son corps.

Quels sont les symptômes et les traitements ?

Certains signes peuvent alerter. Ce sont notamment la grande fatigue ou l’épuisement total. Si vous avez des difficultés à vous concentrer, un manque d’énergie ou que vos cheveux chutent, il est possible que vous souffriez d’un déficit de fer. Puis, le manque de ce minéral est aussi identifié à la pâleur ou à l’irritabilité. Chez d’autres personnes, ils développent des problèmes respiratoires ainsi que des palpitations cardiaques. Pour soigner une carence en fer, le mieux est d’opter pour de bonnes habitudes alimentaires. Que vous soyez vegan ou omnivore, privilégiez les aliments riches en fer. Vous pouvez consommer beaucoup de viande rouge, des abats, des fruits de mer et des œufs. Pour les légumes, il y a les épinards, les aubergines, les endives et les légumineuses. Enfin, ajoutez des céréales dans votre menu.

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *