Déterminer la présence d’allergies alimentaires avec les tests adéquats

Déterminer la présence d’allergies alimentaires avec les tests adéquats

Il existe un grand nombre de personnes qui subissent différentes allergies alimentaires autour du monde. Les plus courantes sont les allergies aux arachides, aux crustacés et poissons, et au lait. Mais on peut aussi rencontrer des cas d’allergies à certains fruits, au chocolat ou même aux œufs. Le corps de la personne réagit donc anormalement à la présence de ces aliments dans l’organisme. Pour déterminer ces allergies, on opte pour un test spécial.

Déterminer les premiers signes d’une allergie alimentaire

Avant de parler des tests d’allergie alimentaire, il faudra d’abord reconnaitre les premiers signes annonçant ces allergies. Même si les symptômes varient d’une personne à une autre, quelques-uns d’entre eux sont assez communs. Sur une durée assez courte, la personne ressentira des irritations cutanées, des problèmes gastro-intestinaux et un larmoiement désagréable.
Cependant, il faudra noter que ces symptômes peuvent durer et se transformer en des cas plus graves. Si des complications apparaissent, une hospitalisation immédiate est à appliquer. Il est facile de reconnaitre une réaction allergique, car les symptômes se manifestent quelques minutes l’ingestion de l’aliment. Pour éviter tout risque, il faudra alors procéder à des tests.

Les différents tests d’allergies alimentaires

Pour déterminer exactement de quels aliments, une personne est allergique, il faudra se rendre auprès d’un allergologue pour procéder aux tests. Il y a les prick-tests cutanés, dont le principe est le mettre une goutte d’allergène sur la peau et déterminer si une rougeur ou un œdème apparait. L’allergologue évaluera alors la présence d’une allergie par la suite.
On peut aussi opter pour un patch test, afin de déterminer la présence d’allergie se manifestant par des troubles digestifs et cutanés. On utilise un autocollant contenant un allergène, qui sera posé sur la peau, notamment sur le haut du dos. Enfin, il y a le dosage des lgE contenus dans le sang d’un individu. On procède alors à une prise de sang, puis le lgE de l’allergène spécifique est à rechercher.

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *