Fièvre : quels sont les signes ?

Fièvre : quels sont les signes ?

Attraper la fièvre est très courant aussi bien chez les enfants que chez les adultes. La fièvre joue 2 grands rôles dans la vie : elle peut être un symptôme et une défense immunitaire à la fois. Toutefois, le niveau de votre fièvre peut évoluer suivant la température.

Chez l’enfant, quels sont les symptômes ?

En général, la fièvre chez l’enfant n’est pas tout à fait une maladie, elle peut être un signe de défense au niveau de son organisme. Le premier signal d’alarme est au niveau de sa température. En effet, la température d’un enfant est entre 36°C et 37,5°C. Au-delà de 38,5°C, la fièvre de l’enfant est considérée comme élevée. En outre, d’autres signes peuvent alerter la présence d’une forte fièvre comme des nausées, de la déshydratation, de l’irritabilité constante, des maux de tête, une crise de convulsion ou des problèmes respiratoires. Concernant les problèmes de nausées, votre enfant rejette le contenu de son estomac ou vomit violemment dès qu’il s’alimente.

D’autre part, le teint pâle de votre enfant signifie une mauvaise circulation de sang au niveau de son visage. Du moment que votre enfant interrompt ses activités, vérifiez s’il ne présente pas de migraines. Ces dernières peuvent être intenses et causent des sensations d’inconfort à votre enfant. En outre, votre enfant peut faire face à une éruption cutanée. Sur son corps peuvent apparaître des rougeurs ou des boutons qui peuvent être le signe d’une infection. Cette infection signifie la présence de virus dans son organisme. Toutefois, il est important de savoir qu’une fièvre accompagnée de rougeurs peut être contagieuse. Le dernier signe à ne pas prendre à la légère est la convulsion chez votre enfant. Cette convulsion se manifeste quand votre enfant présente une température au-delà de 38°C. Ainsi, tout son corps se contracte et s’agite involontairement. Un thermomètre auriculaire est le plus adapté pour mesurer la température d’un bébé, suivez ce lien pour en trouver. Mais rassurez-vous, la convulsion reste bénigne et ne dure que quelques minutes.

Chez l’adulte, quels sont les signaux d’alerte ?

Les symptômes de la fièvre chez l’adulte sont également très courants comme des maux de tête, de la bouffée de chaleur, une sensation de chaleur excessive, des frissons et également une perte d’appétit. Servez-vous d’un thermomètre pour connaître votre température corporelle, vous pouvez consulter le site d’un revendeur spécialisé pour plus d’infos.

Concernant les migraines, elles peuvent souvent être intenses et fréquentes. Des maux de tête peuvent signifier de la fatigue, mais ils surviennent fréquemment si la fatigue persiste. Ainsi, les migraines peuvent apparaître sur l’un ou des 2 côtés de votre tête. Les migraines se présentent sous forme de douleurs accompagnées de pulsations à votre tête. Quant à ses traitements, il revient au médecin de les préconiser.

D’autre part, la transpiration de votre corps est un système d’auto-défense de votre organisme. Ainsi, une forte exposition à la chaleur peut affaiblir la température de votre corps. Cela peut donc augmenter la température de votre corps allant jusqu’à 40°C, sans compter une perte considérable de sels minéraux présents dans votre organisme. Vous devez ainsi penser à boire de l’eau pour compenser ces pertes. La fièvre peut aussi résulter d’une perte d’appétit qui se présente comme un trouble fréquent chez l’adulte. En général, cette perte d’appétit équivaut à une baisse de l’envie de manger qui peut favoriser différentes formes de carences chez l’adulte.

Pour finir, lorsque la température de votre corps grimpe, vous présentez des frissons. Votre fièvre contribue à dérégler les neurones qui au lieu de vous donner de la chaleur contribuent à vous refroidir. Dans ce cas, il est nécessaire de vous réchauffer de toute urgence et la sensation partira.

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *